Ma dispersion

« Mon Dieu, ma dispersion dans les Traces

 implique l’éloignement du lieu de la Rencontre,

 alors concentre-moi sur Toi

 par un service

qui me conduit à Toi ! »

Différence entre soufisme (tasawwuf) et gnose (‘irfân)

Contrairement à la gnose, le soufisme n’est pas un savoir ; il est au contraire une méthode et une voie : une voie ascétique basée sur les principes que sont la loi religieuse, la purification de l’âme, le fait de se détourner de ce monde et de cheminer vers la perfection, dans le but d’accéder à Dieu le Très-Haut.

La notion de liberté et le regard que l’islam pose sur elle

La définition de la liberté est étroitement liée à la définition de l’être humain, car c’est l’être humain qui dépend de la liberté. C’est pourquoi toute définition de l’être humain à un effet sur la compréhension de ce qu’est la liberté et sur la détermination de ses limites, et au-delà de cela, sans donner de définition de l’être humain, il n’est pas possible de définir la liberté.

Pourquoi les miracles des prophètes (as) sont-ils différents ?

Les miracles des prophètes de Dieu (as) sont très variés. Ce fait est-il accidentel ? Ou y a-t-il là un point spécifique à observer ? Il est particulièrement improbable que nous puissions considérer ce sujet comme un fait accidentel. Au contraire, il est évident que Dieu a établi les miracles des prophètes (as) de telle manière que chacun, en fonction des conditions de l’époque et du lieu concerné, produise l’effet le plus puissant dont le prophète en question puisse bénéficier.

Description de la résurrection et de la seconde vie (1)

Quand la volonté de Dieu se sera manifestée et que l’histoire de ce monde aura pris fin, que les dernières des créatures auront rejoint son début et que l’ordre de Dieu se sera réitéré sur la création, alors, les cieux se mettront en mouvement et se déchireront, la terre se mettra à trembler violemment, elle se retrouvera sens dessus dessous, au point que les montagnes s’arracheront de leur base. Face à la grandeur et à la beauté de Dieu, elles s’entre-déchireront, se briseront et tomberont en poussière. Ensuite, Dieu fera sortir de terre chacun de ceux qui y auront été ensevelis. Passé leur lassitude, il leur rendra leur fraîcheur, et après avoir été dispersés, les voilà qui seront rassemblés. Ensuite, il les séparera de nouveau afin d’examiner et d’établir ce qu’auront été leurs actes.

La prière : la voie de l’ascension vers Dieu (18) Du secret des petites ablutions (2e partie)

La purification des membres apparents est l’ombre des purifications du cœur et de l’esprit pour les parfaits et elle en constitue la règle et le moyen pour les gens du cheminement (vers Dieu). Tant que l’individu est dans un voile déterminé par les membres et leur purification et qu’il est arrêté à cette limite, il ne fait pas partie des gens du cheminement. Il reste dans la faute. Mais s’il travaille au niveau des purifications apparentes et intérieures, fait de la purification formelle et superficielle un moyen pour les purifications intérieures et fait attention, durant l’ensemble des actes d’adoration et des rites, aux parts du cœur et les lui fait parvenir, même ! se préoccupe plus des aspects intérieurs que ceux apparents, sachant qu’ils sont les buts les plus élevés, alors il franchit la porte du cheminement de la voie humaine. C’est ce qu’indique le noble hadîth rapporté dans « Misbâh ash-sharî‘ah » que nous avons évoqué précédemment : « Et purifie ton cœur par la piété et la certitude au moment de purifier tes membres avec de l’eau ».

Son Excellence l’Imâm Hosayn (as)

Le troisième jour du mois de Sha?bân de la quatrième année de l’Hégire, vient au monde à Madîna, un enfant qui est le fruit du cœur et la lumière des yeux du Prophète de Dieu (s). La lumière étincelante de sa constitution provient de la clarté de la beauté divine. Les anges se prosternent devant sa majesté. Après avoir parcouru la pure succession des reins de ses pères et de la matrice de ses mères, il séjourne dans les reins de l’Imâm ‘Alî (as), puis dans la matrice pure de son Excellence Fâtima al-Zahrâ (as), avant que le monde créé ne s’illumine par son existence. La naissance de ce pur fils du prophète (s), avec de nombreuses particularités survenues avant même qu’il naisse, est pour sa famille un don réjouissant et heureux, bien qu’apportant également sa part de tristesse et de peine. S’il en est ainsi, c’est parce que la nouvelle de sa naissance est annoncée au noble Prophète (s) par Jabra’îl (as), en même temps que celle de son martyre.

La situation des justes et des croyants à l’époque de l’apparition (zohûr / ظهور) du Mahdî ('aj)

L’apparition du Mahdî attendu ('aj) réalisera une promesse que Dieu le Très-Haut a faite depuis les temps les plus reculés, dans les Livres célestes, à tous les justes et à tous les vertueux : la terre leur appartiendra et à la fin, elle ne dépendra que des vertueux : « Nous avons écrit dans les Psaumes, après le Rappel : ‘En vérité, mes serviteurs justes hériteront de la terre.’ » (sourate Al-Anbiyâ’ (Les prophètes) ; 21 : 105) et : « Mûsâ (as) dit à son peuple : ‘Demandez le secours de Dieu et soyez patients. La terre appartient à Dieu et il en fait hériter qui il veut, parmi ses serviteurs. L’heureuse fin sera pour ceux qui le craignent.’ » (sourate Al-A‛râf ; 7 : 128).

En l’honneur de Mohammed (s)

"Louange à Dieu qui nous a fait don de Mohammed,

Son Prophète,

(que Dieu prie sur lui et sur sa famille)

à l’exclusion des autres nations passées

et des générations (siècles) précédentes..."

Points de vue philosophiques au sujet de la prophétie (nubuwwat) (2)

La deuxième partie de l’article portant sur les points de vue philosophiques au sujet de la prophétie se consacre à exposer l’avis des philosophes juifs et chrétiens et à aborder le point de vue de la philosophie au cours des différentes époques au sujet de la prophétie, ainsi que la prophétie dans la philosophie religieuse contemporaine.

Photos aléatoire

Imâmzâdeh Esmâ'îl - Ispahan (7) : Tombe de Marhûm-e Haddâd (ra) - Karbalâ (1) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (6) : Masjed Hakim - Ispahan (9) : Mausolée de l'Imâm 'Alî (as) - Najaf (7) : Madresseh Tchahâr Bâgh - Ispahan (18) : Mausolée de l'Imâm 'Alî (as) - Najaf (1) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (5) : Madresseh Tchahâr Bâgh - Ispahan (14) :

Nous contacter

Accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto.
Nom
E-mail
Message *