La justice sociale selon ‘Allâmeh Tabâtabâ’î

L’une des précieuses notions distillées dans son commentaire du Coran intitulé Tafsîr al-Mîzân est la notion centrale de justice que ‘Allâmeh explique subtilement en différentes occasions au long de son ouvrage. Malheureusement, l’histoire des sociétés musulmanes rapporte continuellement de quelle manière cette notion est métamorphosée, étant transportée des domaines importants de la politique et de la société à ceux de la morale et de l’individu, les despotes usurpateurs s’étant constamment efforcés de vider de son contenu cet étalon, ce principe essentiel de la société musulmane, d’effacer son aspect social et politique et de le limiter au seul domaine sans danger de la morale, de la théologie dogmatique et des débats qui y sont liés.

Son Excellence l’Imâm Al-Sajjâd (as)

Le quatrième Imâm impeccable (as), son Excellence ‘Alî ibn Al-Hosayn (as), est une personnalité dont le grand-père, l’Imâm ‘Alî (as) a dit qu’elle est la meilleure personne sur la terre après son propre père. Il vient au monde à Madîna, la trente-huitième année de l’Hégire. La mère de l’Imâm (as), Sharbânû, est la fille de Yazdgerd le troisième – le dernier roi sassanide. L’Imâm (as) prépare le terrain pour les actions plus étendues de son fils et de son petit-fils impeccables, l’Imâm al-Bâqer (as) et l’Imâm al-Sâdeq (as), qui vont révolutionner l’école vivante de l’imâmat, à savoir le pur islam, et instaurer la solidarité au sein de la communauté des chiites.

La philosophie de l’Imâmat chez Mollâ Sadrâ (6)

Les degrés supérieurs ne sont pas sous l’emprise des degrés inférieurs et échappent totalement à leur influence. Il s’ensuit que l’Imâm qui est au sommet de la pyramide de l’être ne sera jamais tenté d’accorder le moindre intérêt à la renommée, aux biens, aux richesses et aux ornements de ce monde. C’est exactement pour cette raison que le Noble Prophète de l’islam (s) ne prêtait aucune attention au monde.

Historique de la pierre noire (hajar al-aswad / حجر الاسود) et sujets connexes (2)

La pierre noire est située dans l’angle sud-est de la Ka‛ba et, lors du pèlerinage, les pèlerins la touchent et l’embrassent. Cette pierre a toujours été honorée et estimée chez les musulmans. Depuis toujours, ils l’embrassent et recherchent sa bénédiction. L’Imâm al-Bâqer (as) dit : « La pierre noire représente la convention de Dieu, la caresser revient à pactiser avec Lui. »

La prière : la voie de l’ascension vers Dieu (16) Des règles du cœur pour les petites ablutions

Pour la station en Présence de Dieu Tout-Puissant et pour les entretiens intimes avec Celui qui satisfait les besoins, il y a des règles de conduite qui doivent être respectées. Non seulement il ne faut pas se présenter devant une telle Présence avec les impuretés formelles, les saletés, la paresse de l’œil apparent [le sommeil], mais aussi avec celles du cœur. Il ne faut pas que le cœur soit encrassé ni éprouvé par des souillures morales (qui sont elles le fondement de l’ensemble des impuretés).

Le désir de mourir au regard de l’islam et du Coran

Cette école qu’est l’islam est fondée sur la croyance que l’esprit est éternel, mais elle ne professe pas que l’esprit de l’être humain est une créature parfaite que l’on a mise en prison, une créature libre que l’on a jetée dans un puits, ou un oiseau libre que l’on a mis en cage. Au contraire, l’esprit de l’être humain dans ce monde est partiel, en ce sens qu’il est doté d’un potentiel perfectible. Ainsi, le rapport entre l’être humain et ce monde est celui du paysan et de la terre cultivable, celui de l’enfant et de l’école, et non celui du prisonnier et de la prison. Cet être faible voit son existence débuter au point nul. Il doit se développer en ce monde et devenir parfait.

Avec l’Imam al-Hujjah ('aj)

"[Mon Dieu,] place-nous dans son parti, [dont les membres] se dressent selon son ordre, sont patients avec lui, recherchent Ta Satisfaction [en suivant] ses conseils, jusqu’à nous ressusciter le Jour du Jugement Dernier parmi ses partisans, ses aides, ceux qui renforcent son pouvoir !..."

La philosophie de l’Imâmat chez Mollâ Sadrâ (2)

L’homme est un résumé de l’univers et l’univers est un déploiement de l’homme - principe qui se fonde sur l’idée que le monde a été créé pour l’homme. Un tel principe a pour conséquence que ce dernier porte en lui nécessairement toutes les clefs pour pouvoir le dominer en acte. L’homme est un microcosme, littéralement un petit univers. Et l’univers est un grand homme. C’est ce qu’ont formulé ainsi les célèbres vers attribués à l’Imâm 'Alî (as) : Tu t’imagines être un petit corps /Alors qu’en toi s’est reployé l’univers immense.

La question de l’apparition (zohûr / ظهور) du Mahdî ('aj) chez les sunnites

Si vous envisagez que la question de l’apparition de l’Imâm al-Mahdî ('aj) n’est pas exclusive aux shiites, observez si les plaideurs du mahdisme ont été nombreux uniquement chez les shiites ou s’il ne s’en est pas trouvé parmi les sunnites ? Vous verrez que les plaideurs du mahdisme ont également été nombreux chez les sunnites. L’un d’entre eux est ce Mahdî Sûdânî ou Mutamahdî Sûdânî qui, il y a moins d’un siècle, a fait son apparition au Soudan où il a créé une communauté qui existait encore récemment. Absolument, cet homme qui a fait son apparition, l’a faite en prétendant être le Mahdî, ce qui indique que la croyance dans le mahdisme est si forte dans ces régions sunnites qu’elle est en mesure de favoriser la prétention d’un Mahdî affabulateur.

Différents points de vue au sujet de la notion d'amour (1)

L’amour spirituel est potentiellement inscrit dans tous les individus de l’espèce humaine. Il y a donc un amour du monde et un amour suprasensible qui aspire à quelque chose de plus sublime. Le premier prépare à l’autre, il est la forme figurée de l’amour réel qui est l’aspiration à s’unir avec le Principe.

Photos aléatoire

Wâdi as-Salâm - Najaf (10) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (12) : Masjed Hakim - Ispahan (20) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (7) : Mosquée de Koufa (1) : Madresseh Tchahâr Bâgh - Ispahan (32) : Masjed Hakim - Ispahan (7) : Masjed Hakim - Ispahan (6) : Madresseh Tchahâr Bâgh - Ispahan (10) :

Nous contacter

Accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto.
Nom
E-mail
Message *